Traducteur : Traître ou Passeur ?

12 mars 2020

« Traduttore, traditore » disent les Italiens.
« Poetry is what gets lost in translation » écrivit le poète Robert Frost.

Et pourtant lire des traductions est indispensable pour qui ne connait pas toutes les langues de la terre et veut s’ouvrir au monde. Pour bien des grands classiques littéraires, on oublie même qu’on ne les lit pas dans leur langue originale. Avant tout le traducteur est un être invisible qui s’efface derrière le texte qu’il traduit. Pourtant, la traduction est passionnante et vaut la peine qu’on en parle.

 De St Jérôme (saint patron des traducteurs) à Google (qui ne remplacera jamais l’humble tâcheron humain), en passant par Voltaire, Baudelaire et Barbara Cassin (notre toute nouvelle académicienne, auteur du Dictionnaire des Intraduisibles), Géraldine D’Amico vous propose un petit survol de cet art essentiel, de ses aspirations et sa philosophie. Il y aura aussi du temps pour des questions, ou des approfondissements, que vous envisagiez de vous y mettre ou soyez tout simplement curieux de savoir comment ça se passe au quotidien.

Dates & Horaires

Jeudi 12 mars 2020
18h30 – 20h00

Lieu du rendez-vous

Médiathèque de Chamonix
Route de la Patinoire
74400 Chamonix-Mont-Blanc

Bon à savoir

Priorité et gratuité pour les adhérents de La Petite Université. Participation libre pour les autres dans la limites des places disponibles. Adhésion possible sur place. Verre de l’amitié après la conférence.

Par : Géraldine d'Amico

Traductrice littéraire anglais-français

Géraldine D’Amico est normalienne, agrégée d’anglais, traductrice littéraire anglais-français (de romans de Martin Amis, Hanif Kureishi, Michelle de Kretser, Ruskin, Martha Hall Kelly ainsi que d’essais humoristiques…), et lauréate du prix Baudelaire. Elle s’est récemment installée à Chamonix parce qu’on peut traduire n’importe où, n’importe quand, sans devoir renoncer à crapahuter ou skier !