Les conduites à risque

ddp-et-icon|et-icon-box-checked|Z

Conférence à plusieurs voix

ddp-et-icon|et-icon-calendar|

19 août 2021

Dans cette conférence à plusieurs voix, à partir du travail du sociologue David Le Breton, nous tenterons de nous reposer avec honnêteté cette question faussement éculée : « pourquoi prenons-nous des risques? »

C’est l’un des paradoxes du monde contemporain: dans des sociétés occidentales ultra-sécuritaires, le risque n’a jamais fait autant d’adeptes. A plus forte raison dans un espace comme la vallée de Chamonix où alpinistes, skieurs, snowboardeurs, parapentistes, wingsuiteurs, sont nombreux à s’engager dans une quête intense de sensations fortes, de limites extrêmes, et de spectaculaire. Et qui, pour ce fait, risquent leur vie.
Lorsqu’on interroge ces pratiquants de la montagne sur le sens de leurs activités « engagées », on entend souvent les mots de liberté, d’intensité, d’ivresse, d’émotions indicibles, d’adrénaline; on parle de la montagne comme un lieu de face-à-face avec le monde et avec soi, de corps-à-corps jouissif, entre audace et humilité, avec la nature, et sa propre nature. Une recherche de limites.
Mais qu’y a-t-il derrière ce discours romantique? Quels sont les représentations et les symboliques à l’oeuvre? Les mobiles inconscients?

Lors de cette conférence, inscrite dans le cadre des 200 ans de la Compagnie des guides, David Le Breton apportera un éclairage sociologique et psychologique percutant pour mieux comprendre la mécanique parfois opaque de la prise de risque.

A travers l’observation du secours en montagne, Blaise Agresti, ancien commandant du PGHM et co-fondateur de Mountain Path, continuera d’interroger le jeu des représentations du risque, en s’interessant à la question du « bon » et du « mauvais » risque. Existe-t-il par exemple un risque socialement acceptable ? Ou à l’inverse socialement inacceptable ? Quelles différences entre un alpiniste en solo et un dirigeant qui expose ses salariés, ou entre un skieurs de pentes raides et un politique qui ne décide rien par rapport à des risques futurs?

Au-delà du risque et de sa connotation négative, c’est aussi aux liens entre risque, survie, et créativité que l’on s’intéressera. Car la créativité n’est-elle soutenue par le risque ?

Vivian Bruchez, Guide de Haute-Montagne et skieurs de pentes raides, sera là pour témoigner, apporter l’éclairage de son vécu. Il parlera de sa pratique, de son expérience du risque, comme guide et comme amateur « engagé ». Il nous parlera aussi, peut-être, de la beauté en montagne et de la joie à être là-haut, comme des mobiles de prise risque à part entière…

Pascale Farges de la librairie Landru sera là  pour proposer à la vente les ouvrages des participants (que vous pourrez faire dédicacer), notamment ceux de David Le Breton: Conduites à risque, des jeux de morts au jeu de vie, PUF 2002, Eloge de la marche, Editions Métaillés, 2000, etc.
Et celui de Blaise Agresti: Une histoire du secours en montagne, Glénat, 2018

Dates & Horaires

Jeudi 19 août 2021
20h

Lieu du rendez-vous

Salle du Majestic
Allée du Majestic
74400 Chamonix-Mont-Blanc

Bon à savoir

Priorité et gratuité pour les adhérents de La Petite Université. Participation libre pour les autres dans la limites des places disponibles.

Pass sanitaire demandé…

Par : David Le Breton

Sociologue & anthropologue

David Le Breton est professeur de sociologie et d’anthropologie et membre de Dynamiques Européennes (DynamE) à l’université de Strasbourg et membre de l’Institut Universitaire de France (IUF). Ses recherches portent sur les représentations du corps humain et l’analyse des comportements à risque. En outre, il a travaillé et écrit sur la douleur, le silence et le visage.
David Le Breton a écrit une trentaine de livres, dont l’influent Anthropologie du corps et modernité (PUF, 1990), et Conduites à risque : des jeux de mort aux jeux de vivre (PUF, 2002)

Par : Blaise Agresti

Expert du secours en montagne et de la gestion de crise

Blaise est un expert reconnu du secours en montagne et de la gestion des crises. Pendant plus de 20 ans, il a été en charge de diverses unités opérationnelles, notamment le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix et le centre national de formation des secouristes (CNISAG). Directeur commercial international de l’entreprise Petzl pendant deux ans, il s’est lancé en 2017 dans la création de Mountain Path, une école de management d’altitude.
Guide de haute montagne, auteur de plusieurs articles et expert auprès de l’APM (association progrès du management), il enseigne dans différentes écoles (HEC, Sorbonne, EM Lyon) ou en entreprise (Airbus, EDF…) et a publié deux livres sur l’histoire du secours en montagne (In extremis, Guerin, 2006, Une histoire du secours en montagne, Glénat, 2018).

Par : Vivian Bruchez

Guide de haute-montagne, skieur de pente raide

Vivian Bruchez est guide de haute montagne à la Compagnie des Guides de Chamonix, entraîneur de ski Alpin au club des sports d’Argentière et professeur à l’ENSA. Agé de 34 ans, il est surtout célèbre pour ses performance en ski de pentes raides: 50 nouveaux itinéraires dans le Massif du Mont-Blanc, des descentes marquantes comme celle du Nant-Blanc à l’aiguille Verte, ou celle du Denali en Alaska.

x

Fermeture Exeptionnelle

Pas de Permanence la semaine du 06 au 10 septembre.

Reprise dès la semaine suivante !

Des questions ? Appelez-nous !