# Arts & Savoir-Faire
Ateliers d’Écriture

Les ateliers du printemps :
voir pour écrire la nature.

Après avoir analysé les liens entre la folie, le génie et la création littéraire au premier semestre, c’est à l’exploration de nos ressources observatrices et créatrices que nous partirons au deuxième semestre.

Trois ateliers d’écriture se tiendront à partir du mois d’avril 2022. Tous se baseront sur des sorties en commun effectuées dans des lieux faciles d’accès de la vallée. Écrire à partir de la forêt, du chant des oiseaux ou de la nuit qui s’amène, il vous sera proposé chaque fois l’occasion de faire ou laisser parler la nature.

Chaque séance débutera par un petit exposé théorique pour évoquer rapidement l’histoire d’une figure, d’une image ou d’une pratique. Puis, après l’exposé de la consigne du jour, nous nous lancerons dans une courte balade susceptible de nourrir notre imaginaire et d’alimenter le texte à venir. À la fin de celle-ci et après rappel de la consigne d’écriture, nous nous installerons confortablement – dans la mesure du possible ! – pour écrire un texte en lien avec le thème et la consigne donnés.

Les idées confuses auront tout autant de valeur que le sonnet ou la saynète : c’est dans la plus grande bienveillance que chacun sera encouragé à écrire. Ce qui compte ici surtout c’est le plaisir de l’observation attentive, de la méditation sur un objet extérieur et, peut-être, parfois, si la magie opère, de l’écriture libre et sans jugement. Un temps de lecture des textes sera prévu à la fin de la séance pour les plus téméraires : une occasion de partager tous ensemble nos trouvailles mais aussi nos errances face au papier.

Les dates et les lieux exacts des ateliers sont encore à définir. Ils sont susceptibles de varier au gré de la météo. Les pistes de lectures présentées dans chaque séance sont ici absolument facultatives. Il s’agit simplement de quelques textes relatifs au sujet évoqué susceptible de susciter l’intérêt des curieux.

Présentation des ateliers

Atelier 1
Si les arbres pouvaient parler (14h-16h)

« Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme ! » affirmait Victor Hugo dans ses Contemplations. À notre tour et surtout à notre façon, dans ce premier atelier, nous explorerons la force poétique de l’arbre, symbole d’évolution, de vie et de renaissance. En déambulant parmi les hêtres et les épicéas, nous dresserons une brève histoire de sa présence en littérature avant de nous livrer à un exercice d’écriture inspiré par l’arbre, qu’il cache ou pas la forêt.

Pistes de lectures :Jean Giono, L’Homme qui plantait des arbres (roman)
Julien Gracq, Un balcon en forêt (roman)
Jack London, L’Appel de la forêt (roman)
Jean Hegland, Dans la forêt (roman)
Lucie Taiëb, Peuplié (poésie)
Aurélie Foglia, Grand-Monde (poésie)
Sylvain Tesson, Dans les forêts de Sibérie (récit)
Laurent Tillon, Être un chêne (essai)
Peter Wohlleben, La Vie secrète des arbres (essai)
Richard Powers, L’arbre-monde (essai)

Quelques poèmes : « Aux arbres », Victor Hugo ; « Il était une feuille », Robert Desnos ; « Arbres », Prévert ; « Les arbres », Renée Vivien ; « L’arbre », Émile Verhaeren ; …

Atelier 2
Écrire comme chantent les oiseaux (14h-16h)

Symbole de liberté autant que de légèreté, l’oiseau est aussi synonyme de communication. À l’écoute des dialogues – des amours et des guerres – qui se jouent dans les bois, nous tâcherons de rendre compte de la “Conférence des oiseaux”. De l’écriture expérimentale basée sur les sons jusqu’à “l’éloge des oiseaux”, nous parcourrons succinctement la figure et l’usage de l’oiseau en littérature.

Pistes de lectures :
William Fiennes, Les oies des neiges (roman) — Leopardi, Éloge des oiseaux (poésie) — Farid al-Din Attar, La Conférence des oiseaux (poésie) — Fabienne Raphoz, Jeux d’oiseaux dans un ciel vide (poésie) — Jacques Demarcq, Les Zozios (poésie) — Terry Tempest Williams, Refuge (récit) — Vinciane Despret, Habiter en oiseau (essai).

Quelques poèmes : « Pour faire le portrait d’un oiseau » — « Au hasard des oiseaux, Chanson de l’oiseleur » — Arbres, Prévert — Les oiseaux du souci, Prévert  — Oh ! les charmants oiseaux joyeux, Hugo — Dans les bois, Nerval — Les oiseaux déguisés, Aragon …

Atelier 3
L’écriture du crépuscule (19h30-21h30)

Qu’est-ce-que la nuit apporte à la nature ? Le rêve comme dans la forêt du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare ? Les innombrables histoires de Shéhérazade ? La prière comme chez Novalis ? Ou les monstres comme chez Michaux ? À chacun de se laisser porter par sa nuit intérieure pour transcrire les infinies variations que le crépuscule impose à la Terre.

Pistes de lectures :
Kadaré, Le Palais des rêves (roman) — Murakami, Le Passage de la nuit (roman) — Les Mille et une nuits (conte) — Novalis, Hymne à la nuit (poésie) — Michaux, La Nuit remue (poésie) — Shakespeare, Le Songe d’une nuit d’été (théâtre) — Maud Simonnot, Le Goût de la nuit (essai).
Quelques poèmes : Pourquoi ai-je ri cette nuit, Keats — L’Isolement, Lamartine — Les steppes d’Akerman, Mickiewicz — La Nuit de mai, Alfred de Musset — Recueillement, Baudelaire…

Infos Pratiques

Dates & Horaires

Module de 3 ateliers de 2h00.
Les lundis de 18h15 à 19h45.

Samedi 9 avril 2022
Samedi 14 mai 2022
Samedi 4 juin 2022

Lieu des cours

Dehors !
Informations précises à venir.

Prix des ateliers

30 € /module (3 ateliers de 2h00).
Inscription à la séance possible: 20 €

Présentation de l’intervenante

Camille Lecuyer

Poète, critique, animatrice d’ateliers littéraires.

Titulaire d’un master de lettres et d’un master de littérature jeunesse, Camille Lécuyer est animatrice d’atelier littéraire et poète. Cachée derrière Sova, son pseudo d’écriture qui lui vient d’une lointaine aïeule, elle publie ses poèmes dans des revues en France et au Canada. Depuis peu, elle s’adonne à la joie de la micro-édition et fait voyager ses textes par voie postale. Elle collabore, comme critique littéraire, à des revues indépendantes ou universitaires. Attachée aux productions associatives, elle participe également à différents collectifs poétiques. Soucieuse de faire évoluer sa pratique et ses connaissances, elle se forme actuellement à la psychologie et à l’écriture thérapeutique pour s’orienter progressivement vers l’intervention en milieux hospitalier et psychiatrique.

Si vous aimez écrire, vous dévez aimer lire… Nos cours de littérature vont vous plaire !

La littérature et la folie : clinique des œuvres littéraires.

Cette série de cinq cours aura pour ambition de parcourir ces liens étroits entre création littéraire et folie à travers des œuvres de différentes natures (poèmes, romans, nouvelles, essais…), de différentes époques (du XVIIème siècle jusqu’à nos jours) et de différentes régions (Europe, Russie, États-Unis, Japon…). Des classiques de la littérature mondiale (Cervantès, Kafka…) jusqu’à des auteurs contemporains parfois méconnus malgré leur renommé (Ōe, Glück…), les auteurs que nous croiseront au fil de notre parcours nous permettront d’envisager la folie sous différents aspects en insistant chaque fois sur la façon dont elle s’incarne et s’exprime dans un texte particulier […]